Conseils pour bien choisir ses chaussures de running

Chaussures de running

Publié le : 04 mai 20226 mins de lecture

Les baskets sont désormais devenues des chaussures indispensables dans la garde-robe féminine. Les marques offrent une large variété de modèles qui peuvent compléter une tenue qu’il s’agisse d’un look urbain ou sportif. Dans cet article, nous vous proposons 4 conseils techniques pour bien choisir vos baskets de running.

Conseil n°1 : comprenez votre style de course

Pour connaître votre façon de courir, vous n’avez pas besoin de faire appel à des spécialistes. La foulée de chaque femme a tendance à changer en fonction de :

  • L’état de fatigue
  • Le terrain de course
  • La fréquence des entraînements

Pour choisir les bonnes baskets pour femme, il faut cerner la tendance d’attaque, autrement dit, la partie du pied qui entre en contact en premier avec le sol : l’avant-pied, le milieu du pied ou le talon. En cas de doute, filmez-vous en train de marcher ou de courir en utilisant la fonctionnalité « ralenti ».

Il n’y a pas de façon idéale de courir ! Tant que vous évitez les blessures à répétition, votre foulée est considérée comme normale. Dans le cas échant, nous vous invitons à consulter un médecin. Il vous orientera alors vers les corrections nécessaires.

Ce n’est qu’en connaissant votre foulée que vous arriverez à trouver les runnings les mieux adaptés à vos besoins, surtout au niveau du drop à savoir la différence de hauteur entre l’avant des baskets et le talon. Généralement, plus vous courez, plus le drop requis est faible. Ces informations vous seront d’une grande utilité pour trouver des Runners qui stimulent vos capacités physiques notamment chez des spécialistes de la chaussure comme jefchaussures.com.

Conseil n°2 : définissez vos objectifs

Vos objectifs de course sont déterminants pour le choix des chaussures pour femmes en l’occurrence les Runners. Par exemple, si vous comptez courir sur sentier, le modèle de trail sera votre meilleur allié. Même en courant sur route, le port de chaussures de running est obligatoire. Vous ne pouvez pas les remplacer par des baskets de sport collectif ou de tennis.

Ensuite, il convient de s’interroger sur les distances que vous parcourez et sur l’intensité de la course. Définissez aussi le type d’usage : faites-vous de course à pied pour rester en forme ou pour préparer un marathon ? Les éléments de réponse vous permettront de trouver la marque de chaussures qui correspond à vos besoins. Notez que pour chaque gamme, il y a des modèles conçus pour parcourir de longues distances et d’autres pour des parcours plus courts.

Conseil n°3 : considérez le drop et le niveau de souplesse

Comme évoqué plus haut, le drop est un critère à ne pas négliger. Si vous faites partie de ces femmes qui, en courant, posent le talon en premier, optez pour un drop standard supérieur à 7mm. Un drop faible serait plus proche d’une foulée pieds nus. Il est donc plus adapté aux coureurs réguliers qui ont tendance à poser spontanément l’avant ou le milieu du pied sur le sol en premier.

Un autre critère à retenir : l’amorti qui correspond à la capacité des baskets à absorber le choc lors du contact du pied avec le sol. Une foulée dite « talon » requiert le port de chaussures qui absorbent, pendant la prise d’appui, l’impact des chocs au niveau du talon. Néanmoins, trop d’amorti va compromettre la stabilité et la flexibilité de la chaussure. Choisissez alors en fonction des sensations que vous souhaitez favoriser. Les fabricants font appel aux nouvelles technologies pour concevoir des chaussures qui réduisent les impacts à chaque foulée sans pour autant diminuer la mobilité des baskets. Les pieds des coureurs qui ont une foulée sur l’avant pied absorbent plus rapidement les chocs et requièrent ainsi moins d’amorti.

La souplesse d’une chaussure est étroitement liée à son dynamisme à savoir sa capacité de se déformer. Avec des Runners souples, vous arrivez à mieux ressentir le sol à condition d’avoir des pieds toniques. En revanche, en portant une chaussure rigide, vous bénéficiez de plus de maintien, ce qui représente un avantage considérable surtout pour les gabarits imposants.

Conseil n°3 : trouvez la bonne taille

Pour choisir la bonne taille de chaussures pour femme, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères :

  • La longueur du pied : Vous avez là le paramètre initial à considérer. En effet, il faut conserver suffisamment d’espace entre le bout de la chaussure et les orteils. Pour mesurer la longueur de vos pieds, reportez votre empreinte sur une feuille de papier.
  • La largeur du pied : Elle vous permettra de choisir des modèles de chaussures relativement larges. Pour des pieds larges, il vaut mieux prendre une pointure de plus.
  • Le ressenti : Il se peut que vous préfériez plus ou moins ressentir le maintien dans votre chaussure. Retenez ce critère pour choisir la bonne pointure.

Il ne faut pas oublier que les pieds évoluent au cours du temps selon l’intensité de l’effort et la température. Ces changements sont toutefois minimes. Le laçage permet d’ajuster la chaussure pour contrer les millimètres de trop.

Conseil n°4 : retenez le critère du poids

Sur le plan mécanique, plus une chaussure d’hiver pour femme est légère, moins vous aurez à fournir d’effort en marchant ou en courant. Néanmoins, pour gagner du poids sur des baskets, vous aurez à ignorer certains éléments comme le niveau de protection, le confort et la stabilité.

Ainsi, il est vivement recommandé de choisir une paire légère tout en retenant le critère du niveau de confort et d’équipement que vous souhaitez. Sachez par exemple qu’un Runner, acheté dans un point de vente de chaussures de qualité, doit peser moins de 200 grammes. Ce modèle est toutefois destiné aux compétitions puisque la plupart des chaussures font entre 250 et 300 grammes.


Plan du site